Voici ma dernière réalisation... la robe Aubépine de Deer and Doe.
Mon constat est le même que la plupart de celles qui l'ont tentée : le patron est parfait. Tout s'emboîte de façon impeccabble.

Je n'ai pas rencontré de vraies difficultés. Pour celles que les plis religieuses effraient, lancez-vous, ça n'a rien de compliqué. Pour ma part, j'ai choisi de les faire par lots. J'ai épinglé le premier sur le devant de la robe et sur chacune des manches, j'ai repassé puis piqué les trois morceaux. J'ai fait de même pour les deuxièmes et troisièmes plis.

Au niveau des modifications :

- je n'ai pas mis de ruban à la taille mais un élastique (je me dis que, peut-être, à terme, je mettrai un noeud fictif pour habiller un peu plus la robe ; lui donner une petite finition)

- en revanche, j'ai abandonné l'élastique aux manches.

DSC02239

DSC02237

 

 

Ce qui me plaît vraiment avec cette robe, c'est son côté caméléon. En faisant varier les chaussures (j'imagine qu'on obtient le même résultat avec des accessoires), on possède finalement plusieurs robes.

Démonstration :

Cavalieres

 L'aubépine cavalières pour le folk

 

Ballerines

 L'aubépine ballerines pour la sportive

 

Aubépine Kickers

 La Kick'aubépine pour la baroudeuse

 

Aubépine Sandales

L'aubépine sandales plates pour l'ingénue

 

Aubépine Compensées

L'aubépine compensées pour le glamour

 

Aubépine Tatanes

L'aubépine tatanes pour la vacancière

 

Il n'y a plus qu'à attendre les beaux jours !

A vous de faire vos versions...